Le prophète Daniel

DIEU SEUL RÉVÈLE LES SECRETS Daniel 2:24-30

Daniel 2 : 24 après cela, Daniel se rendit auprès d’Arjoc, à qui le roi avait ordonné de faire périr les sages de Babylone ; il alla, et lui parla ainsi: Ne fais pas périr les sages de Babylone ! Conduis-moi devant le roi, et je donnerai au roi l’explication.

On remarque que le roi n’avait jamais pensé consulter Daniel et ses amis car ils étaient probablement vu comme trop jeunes pour faire appel à eux afin de trouver et d’interpréter le rêve du roi. Cependant, l’ordre du roi était très clair, il a demandé d’exterminer tous les mages, les sages, les astrologues et les magiciens. Daniel et ses trois amis auraient naturellement partagé le même sort qu’eux. Daniel a fait reconsidérer Arjoc d’exécuter l’ordre du roi de faire périr les sages de Babylone, car il avait reçu la révélation et l’interprétation.

Daniel 2 : 25 Arjoc conduisit promptement Daniel devant le roi, et lui parla ainsi : J’ai trouvé parmi les captifs de Juda un homme qui donnera l’explication au roi.

Daniel fut introduit rapidement en la présence du roi. Ayant omis d’exécuter l’ordre du roi, Arjoc s’empresse de dire au roi qu’il a trouvé un jeune juif capable de donner satisfaction au roi au prix de sa vie.

Daniel 2 : 26 le roi prit la parole et dit à Daniel, qu’on nommait Beltschatsar Es-tu capable de me faire connaitre le songe que j’ai eu et son explication ?

Comme le roi sétait fait dire que personne sur la terre n’a la capacité de révéler les desseins secrets, il semble naturel que le roi pose la question suivante :

« Es-tu capable de me faire connaitre le songe que j’ai eu et son explication ? »

Daniel 2 : 27-28 Daniel répondit en présence du roi et dit : Ce que le roi demande est un secret que les sages, les astrologues, les magiciens et les devins, ne sont pas capables de découvrir au roi. Mais il y a dans les cieux un Dieu qui révèle les secrets, et qui a fait connaitre au roi Nebucadnetsar ce qui arrivera dans la suite des temps. Voici ton songe et les visions que tu as eues sur ta couche.

Le songe du roi Nébucadnetzar, l’oubli qu’il en avait fait, son décret sanguinaire contre les sages, les astrologues, les magiciens et les devins, tout cela n’était que le moyen choisi par Dieu pour introduire Daniel. Son élection divine en tant que prophète a débuté en donnant la vision et l’interprétation au roi.

Daniel 2 : 29 sur ta couche, ô roi, il t’est monté des pensées touchant ce qui sera après ce temps-ci ; et celui qui révèle les secrets t’a fait connaitre ce qui arrivera.

Daniel se fait connaitre au roi par le fait même qu’il y a un Dieu véritable qui existe en dehors de tous ces imposteurs. Il fait savoir au roi que l’homme est limité et que le roi devrait tourner ses regards vers le Dieu du ciel.

Daniel 2 : 30 si ce secret m’a été révélé, ce n’est point qu’il y ait en moi une sagesse supérieure à celle de tous les vivants ; mais c’est afin que l’explication soit donnée au roi, et que tu connaisses les pensées de ton cœur.

Au moment de révéler le secret au roi, Daniel s’interrompt pour rendre encore l’honneur à Dieu et affirmer qu’il n’est qu’un instrument entre les mains de Dieu afin d’instruction le roi.

Daniel dit : La sagesse qui sort de moi n’est pas de moi, mais du Seul et Unique Dieu vivant dans le ciel. Daniel dit également qu’il l’a reçu afin que le roi en reçoive l’explication et qu’il soit convaincu qu’il y a un Dieu au-dessus de tous. Comme à l’exemple de Joseph.

Genèse 40: 8 Ils lui répondirent : Nous avons eu un songe, et il n’y a personne pour l’expliquer. Joseph leur dit : N’est–ce pas à Dieu qu’appartiennent les explications ? Racontez–moi donc votre songe.

Back to Top